Portail officiel de l'aide à la jeunesse en fédération Wallonie-Bruxelles

Contact

Aide à la jeunesse

Service des allocations familiales

Lorsqu’un jeune est placé dans une institution de l’aide à la jeunesse ou dans une famille d’accueil, cela a des conséquences sur ses allocations familiales. Vous devez informer le plus rapidement possible votre caisse d’allocations familiales de tout changement dans votre situation familiale et donc du placement de votre enfant. 

Les différents types de placement

Le jeune est placé en famille d'accueil

La famille d’accueil perçoit la totalité des allocations familiales.

Une allocation forfaitaire (payée par la caisse d’allocations familiales) peut être versée à l’allocataire qui percevait les allocations familiales immédiatement avant le placement (souvent la mère) ou à un autre allocataire s’il a des contacts réguliers avec le jeune ou lui démontre de l’intérêt. En Wallonie, l’allocation forfaitaire peut aussi être versée sur un compte épargne au nom du jeune. C’est l’autorité mandante qui décide de l’octroi ou pas de l’allocation forfaitaire et désigne l’allocataire. L’allocation forfaitaire n’est pas versée à la famille d’accueil.

Le jeune est placé dans une institution de l’aide à la jeunesse : les Services Résidentiels Généraux (SRG), les Services Résidentiels d’Urgence (SRU), les Services Résidentiels d’Observation et d’Orientation (SROO), les Services Résidentiels Spécialisés (SRS), les Institutions Publiques de Protection de la Jeunesse (IPPJ)

Les 2/3 des allocations familiales sont versées à l’Administration générale de l’aide à la jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis.

L’autorité mandante décide de l’affectation du tiers restant des allocations familiales qui peut être le parent, un autre allocataire ou le jeune via un compte épargne ouvert par l’autorité mandante.

Le jeune est mis en autonomie et encadré par un Service Résidentiel Général (SRG), un Service d’Accompagnement (SA) ou un Service d’Accompagnement en Accueil Familial (SAAF)

Les 2/3 des allocations familiales sont versées à l’Administration générale de l’aide à la jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis.

L’autorité mandante décide de l’affectation du tiers restant des allocations familiales qui est généralement le jeune via un compte épargne ouvert par l’autorité mandante. A sa majorité, le jeune percevra la totalité de ses allocations familiales s’il est bien domicilié dans son logement. 

Le jeune est placé dans un Home d’Accueil Permanent de la Communauté Française (HAPCF) à charge de l’Administration Générale de l’Aide à la Jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis (AGAJ)

Les 2/3 des allocations familiales sont versées à l’Administration générale de l’aide à la jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis.

L’autorité mandante décide de l’affectation du tiers restant des allocations familiales qui peut être le parent, un autre allocataire ou le jeune via un compte épargne ouvert par l’autorité mandante.

Le jeune est confié à un internat scolaire à charge de l’Administration Générale de l’Aide à la Jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis (AGAJ)

L’autorité mandante peut décider de confier un jeune à un internat scolaire à charge de l’AGAJ avec un impact sur les allocations familiales ou pas. S’il y a un impact sur les allocations familiales, les 2/3 des allocations familiales sont versées à l’Administration générale de l’aide à la jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis.

L’autorité mandante décide de l’affectation du tiers restant des allocations familiales qui peut être le parent, un autre allocataire ou le jeune via un compte épargne ouvert par l’autorité mandante.

Le jeune est placé dans un Service Résidentiel pour Jeunes (SRJ)

Ces placements ne sont pas à charge de l’AGAJ mais de l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AVIQ) ou du Service Bruxellois Francophone des Personnes Handicapées (SBFPH) également appelé PHARE (Personne Handicapée Autonomie Recherchée). Les 2/3 des allocations familiales sont versées au SRJ. L’autorité mandante décide de l’affectation du tiers restant des allocations familiales qui peut être le parent, un autre allocataire ou le jeune via un compte épargne ouvert par l’autorité mandante.

Le jeune part à l’étranger dans le cadre d’un séjour de rupture encadré par un Projet Pédagogique Particulier (PPP)

Les 2/3 des allocations familiales sont versées à l’Administration générale de l’aide à la jeunesse et du centre pour mineurs dessaisis.

L’autorité mandante décide de l’affectation du tiers restant des allocations familiales qui peut être le parent, un autre allocataire ou le jeune via un compte épargne ouvert par l’autorité mandante.

Le jeune séjourne dans une famille de parrainage un week-end par mois

Ce séjour n’a aucune incidence sur les allocations familiales. L’autorité mandante qui décide du placement du jeune peut être : 

  • Le conseiller de l’aide de la jeunesse ;
  • Le directeur de la protection de la jeunesse ;
  • Le juge de la jeunesse.

Missions

Le service des allocations familiales informe les caisses d’allocations familiales de tout placement à charge de l’AGAJ et de l’affectation du tiers restant des allocations familiales et en cas de placement en famille d’accueil, des coordonnées de la famille d’accueil et de l’octroi ou pas de l’allocation forfaitaire et si oui, de la personne désignée. Il communique également les fins de placement et changements du lieu de placement, de l’affectation du tiers restant et de l’allocation forfaitaire. 

Responsable 

Chantal Vyghen, Attachée
chantal.vyghen(at)cfwb.be 

Contact 

allocationsfamiliales.dgaj(at)cfwb.be

Assistants administratifs 

Nancy Bekaert
nancy.bekaert(at)cfwb.be 

Geoffrey Blain
geoffrey.blain(at)cfwb.be 

Sarah Campe
sarah.campe(at)cfwb.be 

Anne-Cécile Cardinal
anne-cecile.cardinal(at)cfwb.be 

Dominique Duchateau
dominique.duchateau(at)cfwb.be 

My Hang Nguyen
myhang.nguyen(at)cfwb.be 

Laurent Putzeys
laurent.putzeys(at)cfwb.be 

Sophie Rethy 
sophie.rethy(at)cfwb.be 

Christel Vermylen
christel.vermylen(at)cfwb.be 

Zoom sur...

Nos offres d'emploi
Coordonnées des SAJ et des SPJ
103
Maintenant j'en parle.be
Yapaka.be
Délégué général aux droits de l'enfant
Le médiateur
Fugue.be
Consulter la page relative à l'aide aux familles réfugiées
Visister le site Accroch'AJE